Hémorroïdes affectant les veines extérieures à l’anus, les hémorroïdes externes peuvent provoquer des saignements, des gerçures et des démangeaisons. Les hémorroïdes externes sont les plus inconfortables, car la peau sus-jacente s’irrite et s’érode. Si un caillot sanguin se forme dans une hémorroïde externe, la douleur peut être soudaine et sévère. A la Clinique Lambert, nous utilisons des traitements très efficaces, qui procurent à nos patients un soulagement immédiat et durable aux hémorroïdes externes.

Qu’est-ce qu’une hémorroïde externe ?

Les hémorroïdes externes se forment près de l’anus et sont recouverts d’une peau sensible. Elles sont généralement indolores sauf en cas de formation d’un caillot sanguin (thrombose). Les hémorroïdes externes thrombosées sont des caillots sanguins qui se forment dans une hémorroïde externe de la peau anale.

Hémorroïdes externes
Lorsqu’une hémorroïde externe contient un caillot de sang, la douleur occasionnée peut être sévère.

Si les caillots sont gros, ils peuvent causer une douleur importante. Une masse anale douloureuse peut apparaître soudainement et s’aggraver au cours des premières 48 heures. La douleur diminue généralement au cours des prochains jours. Vous remarquerez peut-être un saignement si la peau s’ouvre. Les personnes touchées par cette affection doivent faire de grands efforts pour expulser les selles.

Quelle est la cause des hémorroïdes externes ?

Les veines autour de votre anus ont tendance à s’étirer sous la pression et peuvent gonfler. Les veines gonflées (hémorroïdes) peuvent se développer suite à une augmentation de la pression dans le bas du rectum en raison de facteurs comme:

  • des difficultés à passer les selles
  • l’obésité
  • la constipation
  • la diarrhée chronique
  • la grossesse
  • le fait de rester assis pendant de longues périodes aux toilettes
  • un rapport anal
  • un régime pauvre en fibres

Les hémorroïdes externes sont plus susceptibles de toucher les vieilles personnes, car les tissus qui soutiennent les veines du rectum et de l’anus peuvent s’affaiblir et s’étirer.

Comment reconnaître les symptômes des hémorroïdes externes ?

Il existe toute une gamme de symptômes pouvant affecter une personne atteinte d’hémorroïdes externes. Les symptômes ont tendance à varier en fonction de la gravité de vos hémorroïdes. Certains des symptômes que vous pouvez avoir sont les suivants:

  • des démangeaisons autour de l’anus ou du rectum
  • une douleur autour de l’anus
  • des bosses autour de l’anus
  • du sang dans les selles

Vous remarquerez peut-être des saignements en utilisant la salle de bain. Cela inclut de voir du sang sur du papier toilette ou dans les toilettes. La peau autour de l’anus peut donner l’impression d’être gonflée. Ces symptômes pouvant t également être la conséquence d’autres affections, vous devriez planifier un rendez-vous avec votre médecin, si vous ressentez ces symptômes.

Qui peut développer des hémorroïdes externes ?

Si vos parents ont eu des hémorroïdes, vous pourriez être plus susceptible de les avoir aussi. À mesure que nous vieillissons, les hémorroïdes peuvent survenir en raison de la pression accrue causée par une position assise prolongée. Tout ce qui peut vous fatiguer pendant les selles peut entraîner des hémorroïdes externes.

Les femmes enceintes peuvent également présenter un risque accru d’hémorroïdes en raison de la pression exercée par l’utérus sur les veines.

Les autres facteurs de risque d’hémorroïdes externes comprennent le fait de soulever des objets lourds, un régime pauvre en fibres, l’obésité, le fait de rester debout ou assis pendant de longues périodes, ainsi que l’ascite, qui est une accumulation de liquide dans la cavité abdominale.

facteur de risque hémorroïdes externes
La grossesse est un indéniable facteur de risque d’hémorroïdes externes. Et en général, les hémorroïdes de la femme enceinte disparaissent juste après l’accouchement.

Traitement des hémorroïdes externes à la Clinique Lambert

À la Clinique Lambert, nous traitons les hémorroïdes externes en fonction de leur gravité. Dans les cas bénins, des médicaments topiques et une alimentation améliorée peuvent aider à atténuer les symptômes. Dans les cas plus graves, nous pouvons effectuer une intervention chirurgicale pour éliminer physiquement les hémorroïdes et réparer tout tissu endommagé.

Le traitement des hémorroïdes dépendra de votre situation particulière. Si, par exemple, vous êtes enceinte, le traitement interviendra après l’accouchement. Vous n’aurez donc probablement pas besoin d’un traitement autre que le contrôle des symptômes.

Si vous êtes constipé (e) et avez besoin de faire des efforts pour déféquer, modifier votre alimentation et utiliser régulièrement un laxatif peut être très utile. Dans la plupart des cas, votre médecin vous conseillera également de modifier votre mode de vie pour prévenir les hémorroïdes à l’avenir. Il s’agit notamment de manger plus de fibres, de fruits et de légumes afin de prévenir la constipation, ainsi que de prendre l’habitude d’aller aux toilettes dès que possible lorsque vous en ressentez le besoin. Si la maladie est plus grave ou récurrente, vous pourriez éventuellement avoir besoin d’une intervention chirurgicale.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *